Le cuivre est capable d’être la base de nombreux alliages et une fois que les qualités du zinc ont été découvertes, l’association est apparue comme intéressante. Le laiton est donc né avec une malléabilité intéressante, une résistance renforcée, une conductibilité électrique et thermique exceptionnelle et une résistance à la corrosion.

Une proportion de zinc variable

zinc

Afin de créer du laiton aux caractéristiques différentes selon les besoins, le pourcentage de zinc introduit se situe entre 5 et 45%. Le reste sera du cuivre afin de créer un nouveau métal qui va trouver ses propres applications. Principal alliage du cuivre, cette combinaison peut par la suite être transformée de différentes façons grâce à une malléabilité étonnante. Le moulage, le matriçage, l’emboutissage, l’usinage ou le décolletage font partie des actions qui peuvent être effectuées sur le laiton.

L’ajout du zinc va transformer le métal en ayant un impact direct sur les propriétés du cuivre. Le laiton possède une densité plus faible ainsi qu’une conductibilité électrique et thermique plus faible tout en restant particulièrement intéressante. Il gagne en résistance mécanique et le fait que ce métal soit d’une dureté exemplaire va faire qu’il va être choisi pour un grand nombre de projets.

Les applications du laiton

laiton

Le laiton est couramment utilisé dans la robinetterie car il permet de conserver la chaleur des liquides et de la restituer en produisant une eau chaude en continu ou en restituant une eau fraiche. Sa résistance particulière lui permet de garantir une longévité exceptionnelle, ce qui est capital afin de réaliser des installations de qualité dans les logements ou les espaces à usage collectif. Le laiton trouve également ses applications dans le domaine de la serrurerie puisqu’il est parfaitement malléable. Il pourra composer un grand nombre de serrures tout en résistant à l’utilisation quotidienne sur des décennies avec une résistance exceptionnelle.

Le laiton est également utilisé dans des domaines spécifiques car il permet de réaliser des objets de grande qualité. Il est retrouvé dans les instruments de musique, notamment les percussions et les saxophones, trompettes et autres instruments à vent. Cet alliage de cuivre est également le principal composant des horloges car il permet de travailler à très petite échelle tout en étant particulièrement précis. Apparaissant de plus en plus dans le domaine de la décoration, sa belle couleur jaune va faire qu’il sera très apprécié par tous.

Poursuivez votre lecture :