Le processus d’extraction permet de récolter des minerais qui contiennent du cuivre mais dans une quantité infime. Pour que les mines puissent vendre leur cuivre aux acheteurs, il va donc falloir effectuer un traitement spécifique appelé production des concentrés. Le but est de produire un résultat où la teneur en cuivre est très intéressante.

Une action sur les minerais sulfurés

cuivreLa production des concentrés ne s’applique qu’aux minerais sulfurés car les minerais oxydés feront l’objet d’un autre traitement.

Il faudra donc classer les minerais selon leur composition exacte afin de pouvoir obtenir le cuivre qui se trouve à l’intérieur.

Il faut donc un ensemble de traitements pour y parvenir et pouvoir par la suite commercialiser le cuivre de la mine.

La transformation en poudre

poudre de cuivreLes premières étapes de la production des concentrés ont pour but de réduire les minerais obtenus en une poudre fine à partir de laquelle il sera possible de trouver le cuivre qui se trouve à l’intérieur.

Le tamisage fait partie du travail qui permettra de parvenir à son but. Le concassage, le broyage et le triage vont suivre afin d’isoler complètement les fragments de cuivre.

La transformation en concentré

cuivre purUne fois qu’une fine poudre a pu être obtenue, le minerai sera plongé dans de l’eau puis mis à décanter. Ce procédé appelé flottaison permet de faire remonter de façon naturelle les métaux les plus riches.

Le cuivre va en effet immédiatement remonter à la surface alors que les boues et les autres minerais seront conservés au fond de la cuve utilisée. Une fois que les résidus seront mis en commun, le concentré de cuivre contient alors une teneur en ce métal rougeâtre de l’ordre de 25 à 40%. Il peut alors être transmis aux usines de raffinement pour une recherche d’une pureté ultime.

Poursuivez votre lecture :