Intervenant à partir des concentrés obtenus après l’extraction, cette étape est particulièrement importante pour se rapprocher d’un métal pur. Le blister désigne une forme particulière du cuivre, puisqu’il sera transformé en plaques. Il s’agit d’une des dernières phases du parcours du cuivre. Il devra le poursuivre pour atteindre un niveau de pureté qui lui permet d’être commercialisé mais cette étape est d’une importance capitale.

Un traitement à haute température

usine de cuivreCe travail métallurgique va consister à faire fondre les concentrés obtenus précédemment pour obtenir un état liquide. A partir de cette nouvelle forme, le but recherché est de parvenir à le rendre plus pur.

L’utilisation de la gravité et de grillages va permettre d’isoler les substances légères de celles qui sont plus lourdes. Ce procédé est très efficace car il permet de doubler la teneur en cuivre du métal conservé. A l’issue de cette transformation, le cuivre est en effet pur à raison de 40 ou 60%.

La phase de convertissage

Cette opération est très importante dans le travail métallurgique car il va permettre d’obtenir du cuivre beaucoup plus pur. Après avoir traité les fondants, le résultat obtenu est placé dans un four rotatif à 300 degrés. La chaleur et le mouvement parviennent à extraire le cuivre du produit appelé la matte. Après cette période de chauffe, l’usine métallurgique va pouvoir transformer le métal qui possède désormais 98 à 99,5% de cuivre.

Un blister à affiner

affinage du cuivre avec blister

Malgré sa plus grande concentration en cuivre, le blister ne peut pas être vendu tels quel aux industries. Il faudra faire un travail supplémentaire en usine de raffinement pour obtenir une pureté supérieure.

A ce stade, le cuivre pourra être vendu à bas prix aux pays qui possèdent des capacités de raffinement importantes à disposition, comme le Japon et l’Allemagne Fédérale.

Poursuivez votre lecture :