Le cuivre est un métal qui a la capacité à être réutilisé en continu donc s’intéresser à sa capacité de recyclage est essentiel. L’organisation d’un cycle complet autour du cuivre a été mise au point afin de permettre de réintroduire du cuivre en permanence dans la fabrication d’objets. Le cuivre recyclé est devenu aussi important que celui qui est extrait de mines, ce qui est une situation inédite dans le domaine des métaux.

Une nouvelle considération du métal

recyclage cuivre

Avec le début et l’accélération du recyclage depuis 2010, la part de cuivre mise en circulation a considérablement augmenté pour atteindre plus de 40% de l’ensemble de cuivre qui va entrer dans les industries. Avec une performance égalée et une résistance toujours aussi importante, le cuivre recyclé est très intéressant et fournit de très nombreux pays.

Il conserve l’ensemble de ses propriétés. Le cuivre qui a été récupéré après la fin de vie d’un objet pourra servir aux mêmes projets qu’un cuivre qui a été extrait des mines. Cette particularité contribue à la popularité du métal rougeâtre et pousse les fabricants dans différents domaines à le préférer à un autre métal compte tenu de sa disponibilité immédiate.

La communication auprès du public a permis de faire comprendre aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et industries l’importance de recycler le cuivre. La provenance des éléments à recycler est particulièrement variée montrant que le cuivre qui est présent partout peut demain devenir un nouvel objet complètement différent. Les éléments d’un smartphone peuvent donc se retrouver dans une canalisation.

Un cycle de total recyclage

tri du cuivre

Il est intéressant de savoir que dès lors que le recyclage a montré ses avantages, il a été adopté de façon systématique afin de profiter de ce métal de nouveau à disposition. Dans le processus de production, il existe donc une part de cuivre issu des mines mais aussi une part du cuivre qui sort directement du cycle de recyclage.

Considéré comme de qualité suffisante pour être de nouveau utilisé, il va permettre de profiter des mêmes qualités et des mêmes performances que du cuivre qui sort directement des mines. Il ne reste plus qu’à fabriquer les objets souhaités pour commencer un nouveau cycle de vie.

Pour chaque déchet comportant du cuivre, un ensemble de vérifications vont permettre de récupérer le métal, de contrôler son état, sa qualité, sa concentration et de décider s’il est propre à une réutilisation. Le fait d’avoir mis au point un tel système permet de récupérer des tonnes de cuivre d’excellente qualité qui va pouvoir être de nouveau utilisé à plusieurs reprises. Tant que sa qualité est intéressante, il sera conservé dans le cycle du recyclage avec plusieurs vies possibles.

Une opération dans différents secteurs

collecte cuivre

Étant donné que le cuivre possède un grand nombre d’applications, le recyclage pourra se faire de façon conjointe et rapporter une grosse quantité de cuivre chaque année. Cette réalité est la force car quelle que soit l’origine du cuivre, un secteur d’activité en particulier possédera toujours du métal à recycler.

De cette façon, le cycle n’est jamais interrompu. En prenant conscience de ce fait, il est plus facile de comprendre la forte proportion de cuivre recyclé dans l’ensemble qui est mis à disposition chaque année. Les usines de recyclage du cuivre reçoivent en continu des déchets avec une teneur en cuivre importante.

Ceci explique la multiplication de ce type d’infrastructure sur le territoire afin de pouvoir traiter ce métal et le remettre en production. Il est également intéressant de connaître les pays au monde qui ont mis en place une organisation de façon à fournir du cuivre suffisant à tous leurs acheteurs extérieurs.

Poursuivez votre lecture :