Si la majorité des mines de cuivre se trouvent en Amérique du Sud, le pays émergent indonésien profite d’un gisement important qui fait qu’il parvient à se hisser sur le podium mondial. Occupant la deuxième place en 2014, il étonne au milieu des grandes mines chiliennes, péruviennes ou américaines.

L’importance de la mine Grasberg

mine de cuivre Grasberg

Située dans la province de Papouasie, cette mine se situe à 4000 mètres d’altitude et constitue donc une de très haute montagne. Décomposée en deux, elle possède une mine souterraine et une mine à ciel ouvert. Si elle permet d’extraire une forte quantité d’or, ses capacités dans le domaine du cuivre sont très importantes puisqu’elle a été à l’origine de 790 000 tonnes de cuivre en 2014. Détenue par le groupe américain Freeport-McMoRan et ses réserves sont estimées à 2,8 milliard de tonnes.

Ouverte en 1973, elle trouve rapidement ses limites puisque les indonésiens en font une utilisation sans limites. Cette mine fait la richesse du pays mais cette situation sera de courte durée. Évitant la fermeture de la mine, le groupe Freeport-McMoRan va investir dans cette mine pour chercher des gisements plus profonds. En 1980, de nouvelles couches de cuivre ont été découvertes, ce qui a permis la position actuelle de cette mine. Lorsque les réserves actuelles seront épuisées, il y a fort à parier que de nouvelles recherches seront effectuées pour maintenir cette mine.

Un rôle économique majeur

cuivre indonesie

La présence de cette mine de cuivre en Indonésie a une importance capitale car elle embauche 14 000 personnes. Il s’agit d’une carrière que de nombreux indonésiens espèrent suivre puisque le salaire est intéressant. Au niveau du pays, les gains générés par cette mine correspondent à 3 ou 4% du PIB. Les versements de la société Freeport-McMoRan chaque année au gouvernement indonésien pour l’exploitation de la mine de cuivre de Grasberg sont supérieurs à un milliard de dollars.

Le gouvernement reste propriétaire de cette mine à hauteur de 9,63%, ce qui lui permet de connaître une belle rentabilité sans avoir à subir tous les frais d’entretien de cette mine. Les gains de l’exploitation minière permettent à ce pays émergent de se développer. L’Indonésie voit le pays multiplier les constructions de logements, d’infrastructures et de développer le réseau des transports. Un grand travail est effectué au niveau des villes pour créer un modèle plus développé et profiter de promesses futures.

Poursuivez votre lecture :