Le Chili est connu comme le plus grand producteur de cuivre au monde car il dispose d’exploitations importantes dans le pays. Avec des centaines de kilomètre dans ses différentes exploitations, la quantité de cuivre qui sort de ses mines est astronomique. Le Chili doit sa réussite au fait qu’il est le seul pays à posséder des mines souterraines et à ciel ouvert.

La mine souterraine d’El Tienente

mine souterraine El Teniente

Exploitée depuis plusieurs décennies, elle est gérée par Codelco et est constituée de 3000 kilomètres de galeries. En 2014, elle est à l’origine de plus de 450 000 tonnes de cuivre, ce qui fait la grandeur du pays. Ce cuivre souterrain est d’ailleurs plus pur que celui qui se trouve à la surface de la Terre dans les mines à ciel ouvert.

Cette mine est donc très célèbre pour produire à la fois une grande quantité de cuivre mais aussi une qualité exceptionnelle. Exploitée depuis 1905, ses capacités commencent à s’épuiser puisque le cuivre estimé à l’intérieur de la mine est de 15 millions de tonnes, chiffre qui sera vite atteint si elle est toujours autant utilisée.

La mine à ciel ouvert d’Escondida

mine à ciel ouvert d’Escondida

Située en plein cœur du désert d’Atacama, à 3000 mètres d’altitude, cette mine ouverte en 1991 est la plus grande mine à ciel ouvert du monde. Exploitée par le grand groupe Rio Tinto et BHP-Billiton, elle a produit plus de 800 000 tonnes de cuivre en 2014.

Sa capacité est telle qu’elle a propulsé le Chili en tête des pays producteurs de cuivre. Comportant à la fois des minerais oxydés et des minerais sulfurés, les réserves possédées se chiffrent en dizaine de milliards de tonnes. Elle pourra donc fournir le cuivre nécessaire pour répondre à la demande mondiale pendant de nombreuses années.

Les autres grandes mines chiliennes

mine de cuivre Collahuasi

Le pays d’Amérique du Sud possède de très nombreuses mines de grande importance. Parmi les plus grandes, celle de Collahuasi se place en quatrième position dans le classement des mines à ciel ouvert mondiales. Détenue par Anglo América et Xstrata, elle est à l’origine d’une production importante chaque année.

La mine de Los Bronces qui se situe à proximité de la capitale est également détenue par Anglo America. Elle embauche un grand nombre de personnes venant directement de Santiago. Sa production se situe autour des 220 000 tonnes de cuivre depuis son expansion en 2011.

La mine à ciel ouvert de Chuquicamata fait partie des plus grandes du monde. Elle impressionne pour ses capacités puisqu’elle détient à elle seule 13% des réserves mondiales en cuivre. Possédée par Codelco, elle représente la seule mine capable de produire plus d’un million de tonnes de cuivre annuellement.

Poursuivez votre lecture :