Les mines de cuivre sont très importantes dans le monde et présentes en grande partie en Amérique du Sud et en Afrique. L’investissement de groupes internationaux permet à d’autres pays d’afficher une production importante. Pourtant, la majorité du cuivre mondial sort des mines à ciel ouvert situées dans des zones très précises. Localiser les principales mines permet de prendre conscience de cette réalité.

L’abondance de cuivre au Chili

mine El Teniente

El Teniente

Sa capacité à inonder le marché de son cuivre s’explique par le fait que ce pays possède les plus grandes réserves de cuivre au monde. Profitant à la fois de gisements souterrains et à la surface de la Terre, le fait de pouvoir extraire de deux façons différentes est un réel atout pour le pays. Les mines appartiennent aussi bien à des groupes chiliens comme Codelco qu’à des groupes internationaux comme Rio Tinto ou Anglo America. Le Chili se distingue par sa mine immense d’El Tienente qui permet de rechercher du cuivre au cœur de la Terre. La mine d’Escondida est pour sa part étonnante compte tenu de sa localisation en haute montagne et à proximité d’un désert mais sa production est à la fois importante et de qualité.

Les mines secondaires du Chili sont exceptionnelles et figurent parmi les plus grandes du monde. Ce pays possède réellement le monopole du cuivre avec des mines comme Collahuasi, Los Bronces ou Chuquicamata. Los Pelambres montre la place du cuivre chilien dans le marché du cuivre. Radomiro Tomic est la première mine chilienne ouverte et est toujours en activité. La mine d’Andina est également ancienne mais extrait plusieurs minerais différents donc sa production de cuivre est assez limitée.

Un cuivre asiatique très présent

mine de cuivre Grasberg

Grasberg

La production de cuivre de la part de l’Indonésie est la seconde en termes de volumes extraits. Avec une seule mine, le pays parvient à inonder le marché et tient donc une place importante dans le domaine du cuivre. Sa position géographique en fait un interlocuteur de choix pour la Chine qui va pouvoir importer de grandes quantités à un coût moins élevé qu’avec un autre producteur plus lointain. Le Japon se montre également intéressé par le cuivre indonésien pour les mêmes raisons. Le fait que le cuivre soit recherché en forte profondeur permet de retrouver un métal plus riche et donc de produire par la suite un cuivre de qualité.

La mine de Grasberg montre que des possibilités existent au niveau de cette partie du monde et crée une certaine concurrence au niveau des compagnies qui se partagent le marché du cuivre. Présente dans un pays émergent, elle montre l’importance du cuivre dans le développement d’un pays puisque cet élément permet à l’Indonésie d’être à un niveau assez avancé. L’avenir de cette mine va forcément jouer un rôle au niveau mondial puisque les réserves sont particulièrement importantes là où d’autres mines montrent des signes de faiblesse.

L’organisation exemplaire du Pérou

mine de cuivre Antamina

Antamina

Si au départ le Pérou fait figure d’outsider, il est impressionnant de constater à quel point ses mines sont avancées. La mine d’Antamina située sur les hauteurs avec une altitude sans précédent a immédiatement été reliée au port afin de réaliser l’affinage des concentrés. Évitant ainsi de longs transports en camion du cuivre extrait chaque année, les milliers de tonnes produits chaque année sont pris en charge par les usines.

Cette configuration lui permet de faire partie des pays grands exportateurs de cuivre au monde et sa clientèle est variée puisque les délais entre les commandes et les livraisons sont plus courts que dans d’autres parties du monde. La gestion prenant l’avantage sur la quantité, le Pérou semble plus à même de créer le monde du cuivre au 21e siècle.

mine cuivre

La mine de Serra Verde est pour sa part en pleine expansion alors qu’elle est en fonction depuis plus de deux cents ans. La capacité à trouver les bons investisseurs qui vont prendre le temps d’exploiter une mine jusqu’au bout avant de l’abandonner est un des grands atouts du Pérou. Les projets établis pour cette mine vont faire qu’elle va jouer un rôle important à l’avenir. Elle va permettre au Pérou d’espérer gagner une place plus haute dans le palmarès des pays producteurs de cuivre.

Poursuivez votre lecture :