La découverte du cuivre date de bien avant le Chalcolithique, c’est-à-dire la période qui s’étend de 3000 à 2500 ans avant Jésus Christ. C’est en effet à cette période que les humains commencent à créer des objets à partir de métaux et que les pierres et les os sont peu à peu remplacés par les nouveaux éléments. Il n’est pas possible de dater exactement cette découverte puisque les premières utilisations ont pu rester dans le cercle de la tribu. La production dans le but des échanges ne parvient qu’au moment du Chalcolithique.

L’âge de cuivre

Un métal réservé à certains usages

age du cuivre et du bronzePendant sa période métallurgique, les hommes préhistoriques ont également l’or à leur disposition puisque certains objets ont pu être estimés à cette époque également. Il est intéressant de constater qu’ils ont su immédiatement reconnaître le potentiel du cuivre car il est réservé à la création des outils et des armes.

Plus approprié pour représenter un outil à la fois solide et précis, il s’avérera très vite utile alors que l’or ne présente pas les mêmes qualités. Ce métal est plus résistant et peut le rendre les hommes plus performant notamment pour la chasse.

Un métal fondu pour être transformé

Le cuivre correspond au seul métal qui a existé en même temps que la pierre. A cette période, les hommes utilisent des fours pour le faire fondre et créer des objets précis. La température choisie est de 1000 degrés, ce qui est suffisant pour marteler ou modeler des objets mais la conscience qu’il est possible d’aller plus loin n’est pas encore présente. L’âge du cuivre commence par des tâtonnements pour découvrir peu à peu cette matière et ses possibilités.

L’importance de la culture du Vinca

ceramique en cuivreLe bassin danubien va représenter le lieu où l’extraction du cuivre va avoir lieu. Ce lieu éruptif va montrer la présence de cuivre en grande quantité et l’organisation des premières mines va voir le jour. Des carbonates de cuivre y sont découverts de même que des roches chargées de cuivre qui vont pouvoir être utilisées.

Les Vinca vont faire une utilisation importante de ce métal rougeâtre car ils parviennent à trouver de nombreuses idées. En observant leur vie, ils imaginent des objets et sont particulièrement efficaces. Le développement du cuivre à cette époque est en grande partie dû à leur inventivité.

L’âge de bronze

La découverte de l’étain

Dès la découverte de ce nouveau métal, les hommes préhistoriques vont chercher à l’utiliser pour leurs différents besoins mais ils vont noter des différences importantes entre chacun d’eux. Connaissant parfaitement le cuivre, l’étain ne possède pas les mêmes propriétés. L’idée d’associer les deux apparaît rapidement, ce qui donnera naissance au bronze. La métallurgie passe donc un nouveau stade en montrant que les alliages ont un véritable intérêt. L’étain mélangé au cuivre donne naissance à un métal plein de promesses qui sera largement utilisé par la suite.

Les trois phases du bronze

age du cuivre et du bronze

Dès sa découverte, son utilisation est surtout d’améliorer les objets créés en cuivre seul en utilisant la force de l’alliage. Le bronze ancien montre la création de certains bracelets mais cette tradition existait déjà avec le cuivre. Ce n’est qu’en passant par le stade du bronze moyen puis définitif que le bronze va prendre tout son sens dans l’Histoire et que l’extraction de cuivre et d’étain vont atteindre leur apogée.

Le bronze final est de plus en plus travaillé et se pare de détails intéressants aussi bien pour l’art de la guerre que pour le quotidien. A la fin de ces étapes, le bronze obtenu est d’une qualité étonnante et les capacités métallurgiques sont en évolution constante. Le premier alliage historique du cuivre aura permis de chercher de nouvelles façons de travailler les métaux. La découverte du bronze est une réelle avancée mais l’évolution au niveau de la métallurgie l’est tout autant car elle va ouvrir la voie aux futures compositions métalliques et à leurs exploitations.

La glorification du bronze avant la reconnaissance du cuivre

Le bronze dans les différentes civilisations

A partir du moment de sa découverte, le bronze va être apprécié par toutes les civilisations qui vont constater ses qualités en tant que métal mais aussi son côté esthétique. Des celtes jusqu’à l’Asie Mineure, le bronze est présent dans de nombreuses cultures à travers le monde. Dans le même temps, l’extraction du cuivre est très développée pour répondre à la demande de cet alliage avec l’étain. Les échanges commerciaux entre la Grande-Bretagne où se trouve l’étain et le cuivre qui se trouve surtout en Europe de l’Est vont développer les besoins en cuivre. Les Gaulois possèdent également le bronze qu’ils utilisent pour les chaudrons, les épées et la bijouterie.

Une métallurgie qui se spécialise

objets en cuivre grossiersL’arrivée des romains et de l’empire correspondant va mettre en avant de nouveaux besoins avec les métaux disponibles. Le bronze en fait partie mais cette civilisation avancée va également utiliser judicieusement le cuivre, l’étain et le fer. Il s’agit du début de l’utilisation des métaux en fonction des besoins avec la recherche du plus approprié à chaque fois.

Les métaux sont donc tous présents dans la vie des romains à cette époque. Le Moyen Age fera apparaître de nouvelles professions pour utiliser chaque métal en fonction de l’application prévue. Le cuivre refait son apparition dans tous les domaines de la vie et les hommes trouvent des intérêts nouveaux pour les outils, l’armement mais aussi les besoins quotidiens.

Poursuivez votre lecture :