Au-delà des plus populaires, à savoir le bronze et le laiton, il existe une multitude d’alliages à partir de cuivre qui méritent une certaine attention. Le cuivre a une capacité à faire fondre les autres métaux exceptionnelle donc il sera utilisé pour un grand nombre de nouvelles créations. Les métaux qui sont ainsi intégrés dans le monde d’aujourd’hui permettent une parfaite adéquation avec les projets pour lesquels ils ont été pensés.

Le tombac

tombac

Ce mélange correspond à une forme particulière de laiton. Contenant entre 80 et 83% de cuivre, il garde une couleur plus rougeâtre que le laiton traditionnel. Ce métal est particulièrement apprécié en bijouterie car il va pouvoir être transformé en fils très fins et en bandes à intégrer dans un concept de bijou très intéressant. Sa couleur est très proche de l’or donc il peut faire sensation tout en permettant de s’offrir des bijoux à un prix nettement moindre.

Le maillefort ou l’argentan

Le maillefort ou l’argentan

Cet alliage est composé de cuivre, de zinc et de nickel. Il va avoir une couleur très proche de l’argent, ce qui lui vaut son surnom d’argentan. Alliage particulièrement dur, il rentre dans la composition de nombreuses pièces de monnaies afin de ne pas utiliser un métal précieux. Il va également se trouver à la base d’instruments scientifiques afin d’apporter solidité, longévité et résistance à la corrosion.

Le métal anglais

métal argenté anglais

Ce métal tire son nom du fait qu’il a été pendant longtemps utilisé exclusivement par les anglais. Il correspond à un mélange entre du cuivre, de l’antimoine et une grande proportion de zinc. Cette combinaison permet de créer des services de couverts de tables ainsi que de belles théières. La malléabilité du cuivre est un point fort pour ce type d’objets qui demandent un travail très précis.

Poursuivez votre lecture :