Dès que le cuivre a été à disposition des hommes, ils ont cherché toutes les applications possibles. Avec l’arrivée de l’étain, le domaine de l’utilisation de métaux va être complètement transformé. Utilisé seul, la découverte de la possibilité de l’allier au cuivre va être un tournant important dans l’histoire. Le bronze va en effet gagner les faveurs de plusieurs générations.

L’intérêt du mélange entre le cuivre et l’étain

armure en bronze

Si le bronze a en particulier séduit pour sa couleur particulière, il possède également des propriétés qui vont faire qu’il sera préféré aux métaux seuls. Le bronze contient une grande part de cuivre et une proportion d’étain variant entre 5 et 20%. Le pourcentage peut être augmenté pour des buts précis, comme obtenir une acoustique exceptionnelle au travers des cloches. Il se distingue par sa résistance à la corrosion et sa capacité de résistance aux frottements. Ces deux aspects vont faire qu’il sera présent pour des décennies grâce à une longévité intéressante.

L’ajout d’étain au cuivre permet d’améliorer la résistance mécanique mais va bloquer la conductivité électrique et thermique. Le bronze ne sera donc pas utilisé dans les mêmes cas de figures. Au cours des siècles, ce métal a été pensé pour créer des armes et des armures, de la joaillerie et est à l’origine d’un grand nombre de statues. A l’heure actuelle, même s’il est beaucoup moins utilisé, la sculpture est toujours aussi appréciée dans ce métal.

Découverte du bronze industriel

bronze industrielL’alliage du cuivre et de l’étain possède de nouvelles applications avec la reconnaissance du réel potentiel du bronze. Il trouve en effet sa place dans le monde des industries avec un certain nombre de pièces particulièrement intéressantes. Il apparait dans les secteurs de l’aéronautique, la construction navale ou ferroviaire, l’automobile ainsi que le nucléaire. Le bonze fait donc toujours partie de notre société, ayant trouvé des domaines où ses particularités vont être très importantes. En faisant varier la quantité de cuivre et d’étain, il est possible de créer des pièces complètement différentes.

Cet alliage de cuivre est couramment utilisé pour les rotors d’éoliennes, les transformateurs et des blocs qui permettent d’absorber les particules. Il est certain que ces nouvelles possibilités permettent de faire évoluer le monde de l’automobile. Le bronze est présent dans les systèmes de contrôle de vol ou dans les roulements à billes nécessaires dans l’aéronautique. Avec une concentration plus ou moins faible de cuivre dans sa composition, il est très utile dans les exploitations pétrolières ou de gaz naturel. Le bronze industriel possède donc un intérêt pour la société actuelle avec de nombreuses possibilités. Pour obtenir le métal qui correspond parfaitement, la teneur de cuivre va varier.

Poursuivez votre lecture :